LE JURY

Né en Lettonie, il arrive à Reims en décembre 1998. Le baccalauréat en poche, direction la Capitale pour assister à la formation pluridisciplinaire du comédien à l’école de Théâtre l’Éponyme, en 2016. Un an plus tard, Dimitri Doré fait sa première tournée internationale d’une cinquantaine de dates avec la pièce À nous deux maintenant de Jonathan Capdevielle.

Grâce à Jean-Luc Vincent qui le repère à Nanterre-Amandiers, le réalisateur Vincent Le Port le choisit en 2019 pour interpréter le rôle-titre Bruno Reidal, son premier long-métrage. La même année, il jouera dans La terre entière sera ton ennemie, une co-mise en scène de Thomas Blanchard et Sébastien Betbeder, ainsi que Retours – Le père de l’enfant de la mère, pièce de Fredrik Brattberg, mise en scène par Frédéric Bélier-Garcia au théâtre du Rond-Point.

En septembre 2020, on apprend qu’il est choisi, aux côtés d’Isabelle Huppert et Lars Eidinger, pour le second film À propos de Joan de Laurent Larivière. Il incarne également l’enfant de Marie dans Wozzeck d’Alban Berg, opéra mis en scène par Michel Fau au Théâtre du Capitole en novembre, et continuera une tournée nationale jusqu’en 2022 avec le spectacle jeune-public de Jonathan Capdevielle, Rémi.

 Née à Cannes, Florence Hugues fait des études d’écritures et de réalisations à Aubagne à l’IUP SATIS. Par la suite elle apprend et découvre diverses facettes du cinéma, notamment la machinerie et la production. Elle réalise plusieurs courts-métrages en autoproduction puis L’œil du cyclo, une comédie sur le deuil (Topshot Films), et Max, un film sur une jeune garagiste (Sensito Films et Les Fées Productions). Depuis l’atelier scénario de la Fémis en 2015, elle développe un long métrage : Passion Rond-Point, une comédie sur la corruption en PACA. En parallèle, elle développe Carcasse, un film sur un autre deuil : celui de notre mode de vie. Évoquer des sujets graves de façon légère et décalée est un moteur essentiel pour elle.

Laura Deleuze est illustratrice et graphiste indépendante. Elle aborde le graphisme sous toutes ses formes, jonglant avec formes, couleurs, composition et typographie. Elle porte un attachement tout particulier au travail des courbes et à l’utilisation de couleurs vibrantes. Elle aime illustrer la femme sous toutes ses formes, son travail s’inscrit dans la rondeur et la féminité.
https://lauradeleuze.com/

Luc Cabassot est le délégué général de l’ACREAMP, une association de cinémas d’Art et d’Essai qui compte plus de 90 salles adhérentes dans le grand Sud-Ouest. Il coordonne depuis 2004 le dispositif Lycéens et apprentis au cinéma en Occitanie pour l’Académie de Toulouse.

Morade Rahni est story artist. Depuis que sa mère lui a offert le STRANGE n°258, il est passionné par les comic-books et les dessins animés. Il veut en faire son métier.
Après quelques tentatives dans la bande dessinée, il se dirige vers l’animation. Autodidacte, il fait ses débuts dans l’industrie en tant que propsman sur WAKFU, et enchaine les métiers de l’animation tels que Character designer, FX designer et enfin storyboarder.
Son premier storyboard se fera sur MIRACULOUS.
Depuis, il nourrit sa soif d’apprendre et de mise en scène sur diverses séries, mais son objectif est de devenir réalisateur et créer ses propres projets.
Les comics ne le lâchent pas, il travaille aussi sur son premier fascicule en auto-édition BATTALION.

LE JURY OCNI

Enseignante de Lettres et de cinéma au lycée le Garros depuis 2007, particulièrement fière de ses élèves lorsqu’ils se lancent dans des projets aussi jubilatoires et ambitieux que le festival du court métrage, grande amatrice d’ovnis cinématographiques en tout genre.

Marionnettiste de formation, Roshanak Roshan étudie le théâtre de marionnettes à l’école des Beaux-arts d’Iran pendant quatre ans avant de devenir en 1997 metteuse-en scène de spectacles de marionnettes. En 2007, la réalisatrice débarque en France et intègre l’ESAV, l’école supérieure d’audiovisuel de Toulouse, pour préparer un master 2 de «création audiovisuelle, mention réalisation».
Ses expériences marionnettiques et cinématographiques l’ont amenée à découvrir le monde de l’animation. Elle a réalisé 21 Mars sélectionné dans de nombreux festivals et Yalda sélectionné au festival d’Annecy en 2016. En ce moment, elle réalise son nouveau court-métrage NOON qui a remporté le prix Ciclic au Pitch MIFA, et Animation du Monde au festival international du film d’animation d’Annecy en 2018.